Complémentaire dentaire : quel remboursement pour vos soins dentaires ?
Conseil
Comprendre le remboursement de vos frais de santé
le 17/07/2018 3 minutes de lecture

Complémentaire dentaire : quel remboursement pour vos soins dentaires ?

Les soins dentaires ne sont pas une partie de plaisir… Surtout si en plus, ils coûtent cher ! Découvrez comment sont remboursés consultations, soins et prothèses dentaires.

Même si vous avez des dents en béton, vous devez les faire surveiller régulièrement par le dentiste. Les consultations et frais liés aux soins sont remboursés en partie par la Sécurité sociale puis par votre complémentaire santé.

Avec Mon AXA, retrouvez le détail de vos remboursements !

Depuis votre Espace Client Mon AXA, suivez l’ensemble de vos remboursements et découvrez ce qui est pris en charge par la Sécurité sociale, par votre complémentaire santé AXA et ce qui reste à votre charge.

Des soins importants à venir ? 
Estimez le remboursement de vos soins en nous envoyant votre devis. Et grâce à ITELIS (réseau de professionnels de santé), bénéficiez jusqu’à 15 % de réduction sur vos prothèses dentaires.

#1. Le remboursement des consultations et des soins 

Bonne nouvelle pour votre porte-monnaie, les consultations et soins courants sont remboursés par la Sécurité sociale à hauteur de 70 % du « tarif de convention » (c’est-à-dire un tarif prédéfini par l’Assurance Maladie). Ainsi :

  • Une consultation chez le dentiste coûte 23 €. Le remboursement de la Sécurité sociale est donc de 70 % de 23 € = 16,10 €.
  • Si vous avez besoin de soins dentaires, chaque soin a un tarif. Par exemple :
    • un détartrage = 28,92 €. Remboursement Sécurité sociale = 20,24 €.
    • le traitement d’une carie (une face) = 16,87 €. Remboursement Sécurité sociale = 11,80 €.
    • la dévitalisation d’une molaire = 93,99 €. Remboursement Sécurité sociale = 65,79 €.

Après ce remboursement de l’Assurance Maladie, il ne vous reste donc à régler que 30 % du tarif. Cette part peut être prise en charge par votre complémentaire dentaire.

Pour l’exemple (ci-dessus) d’un détartrage :

  • le tarif de convention est de 28,92 €,
  • le remboursement de la Sécurité sociale est de 20,24 €,
  • le remboursement de la complémentaire est de 28,92 - 20,24 = 8,68 €.

Certaines complémentaires prennent aussi en charge les dépassements d’honoraires. Cela est intéressant pour les Inlay et Onlay sur lesquels les dentistes ont un droit de dépassement.

Bon à savoir

Attention, les soins sont peu chers mais ils ne sont pas rentables pour le chirurgien-dentiste. Aussi certains professionnels indélicats préfèreront mettre un prothèse à tarif libre là où un soin aurait été possible mais à tarif imposé. N'hésitez pas à demander plusieurs avis.

#2. Le remboursement des prothèses

Pour les prothèses (couronnes, inlay-core, bridges…), il existe aussi un tarif de convention quand elles sont sur la liste des produits et prestations remboursables par la Sécurité sociale.

Par exemple, pour une couronne, le tarif de convention = 107,50 €. Remboursement Sécurité sociale = 70 % de 107,50 € = 75,25 €.

Cependant, les tarifs des prothèses dentaires étant libres, ils peuvent vite s’envoler ! Ainsi, le prix d’une couronne se situe actuellement entre 400 et 1000 €. Si votre dentiste vous annonce un prix de 500 € pour votre couronne, elle vous reviendra à 500 - 75,25 = 424,75 € si vous n’avez pas de complémentaire dentaire…

En revanche, si vous avez une complémentaire santé, elle prendra en charge une partie supplémentaire sous la forme d'un pourcentage du tarif de conventon ou d'un montant en euros.

En résumé, si vous avez des problèmes de dents et si vous devez subir régulièrement des soins dentaires, étudiez attentivement les garanties proposées par votre complémentaire santé. 

Bon à savoir

Un implant dentaire (environ 1500 €) n’est pas remboursé par la Sécurité sociale. Il peut être pris en charge par votre complémentaire santé sous la forme d’un montant forfaitaire (500 € par exemple). 

A la recherche d’une complémentaire santé ?

Sur le même thème