Comment éviter les accidents à la maison ?
ACTU
Complémentaire santé
Par AXA,  le 13/04/2018 3 minutes de lecture

Comment éviter les accidents à la maison ?

En ce jour de vendredi 13, nombreux sont les superstitieux qui n'osent mettre un pied dehors. Mais en restant chez vous, vous vous exposez aussi à de potentiels accidents. Nos conseils pour redoubler de vigilance et ne pas jouer de malchance à domicile.

Commençons par la chute !

Cause majeure d'accident de la vie courante(1), la chute est un risque qui peut pourtant être évité en aménageant votre habitation et en adoptant simplement quelques bons réflexes. Vous tombez bien, ce qui suit va vous intéresser.

Pour commencer, balisez votre « parcours indoor » :

  • en supprimant les obstacles au sol : jouets, fils, etc. ,
  • en mettant les petits meubles (et les plus encombrants) à l'écart de vos pas quotidiens,
  • en vous assurant de bien éclairer toutes les pièces et les escaliers.

Ensuite, pensez à des installations adaptées :

  • des barrières d'escalier et des blocages (fenêtres, prises électriques) pour les enfants,
  • des barres d'appuis pour les personnes âgées ,
  • des revêtement antidérapants pour tous.

Oui à la chaleur du foyer…jusqu’à un certain degré

Épargnez-vous les brûlures en laissant les briquets et objets inflammables hors de portée des enfants et des sources de chaleur (comme les radiateurs). Les outils électriques et électroménagers (friteuses, plaques) doivent aussi être utilisés avec précaution et sans excès. On entretient la flamme le 14 février, on évite le retour de flammes le vendredi 13.

 

Et puisque l'été finira bien par arriver : inutile de jouer au pyromane devant un BBQ en allumant un feu avec des liquides inappropriés.

Chiffres accidents de la vie en France Chiffres accidents de la vie en France

Une vigilance qui laisse bouche-bée

Enfin, intoxication et suffocation sont des risques très courants que le bon sens vous aidera facilement à prévenir : évitez à vos enfants de partir à la cueillette aux petits objets et ne jouez pas vous-même au docteur (médicaments périmés, dosage, fréquence, etc.)

 

Le risque zéro n’existe pas mais il est toujours préférable de créer les conditions pour s’en rapprocher le plus possible…et en cette journée de vendredi 13, deux (trois ?) précautions valent mieux qu’une !

Chez soi, pour soi : évitez les mauvaises surprises avec notre offre GAV (Garantie Accidents de la Vie).

(1) Bulletin épidémiologique hebdomadaire, 10 janvier 2017

Le contenu présent dans cet article présente un caractère informatif. Cette actualité n’engage pas contractuellement AXA qui décline toute responsabilité sur les décisions qui pourraient être prises à partir de ces informations.