Journée de la danse : c'est bon pour la santé !
ACTU
Complémentaire santé
Par AXA,  le 27/04/2017 3 minutes de lecture

Journée de la danse : c'est bon pour la santé !

Bouger son corps sur 3 ou 4 temps, c’est plus fun qu’un entraînement sportif et tout autant bénéfique pour l’organisme ! Le 28 avril, c’est la journée de la danse. Une bonne occasion pour se lancer. Allez, en piste !

Faites valser les kilos en trop

Mieux qu’une crème minceur et aussi efficace que le vélo ou le jogging, la danse permet de perdre du poids et d’affiner sa silhouette. Et il n’y a pas que le côté sportif qui entre en jeu, même si vous dépensez des calories en bougeant votre corps. Car la danse fait aussi diminuer le stress (un facteur reconnu de la prise de poids) et apporte un boost d’énergie ! Les danses à privilégier ? Zumba, tango et salsa.

Musclez-vous sur le bon tempo

Soulever de la fonte en séance de cross-fit, ça va un temps. Un petit pas de deux sur un rythme endiablé est tout aussi efficace : ça raffermit les cuisses, fessiers, abdos… Chaque danse a ses spécificités. Pour les jambes, le flamenco, les claquettes, la danse irlandaise et le tango. Pour la ceinture abdominale, la danse orientale. Et pour le haut du corps (bras, buste…), le hip-hop, le rock et encore la danse orientale.

Renforcez votre cœur et gonflez vos poumons

Enchaîner des mouvements durant une heure ou plus constitue un excellent travail cardiorespiratoire. Vous gagnez en endurance. Si toutes les danses sont bonnes pour le cœur et le souffle, la salsa, la danse africaine, la samba et le tango (toujours lui !) restent les plus efficaces.

Bougez pour un moral solide comme le roc(k)

Saviez-vous que la danse favorisait la sécrétion d’endorphines, les hormones du bonheur ? Et ce n’est pas tout : danser en groupe permet de renforcer sa sociabilité et redonne confiance en soi. Les chorégraphies, plus ou moins complexes, permettent de mieux se représenter dans l’espace.

Mettez Alzheimer et Parkinson au pass

Différentes études le prouvent : la danse améliore l’équilibre, la mémoire et l’acuité mentale. Danser permettrait donc de ralentir le vieillissement et de prévenir les démences. Pour les personnes atteintes de maladies dégénératives comme Alzheimer ou Parkinson, elle permettrait même de ralentir la progression de ces maladies. Alors, dansez maintenant !

Trouvez la complémentaire qui vous convient le mieux !

Le contenu présent dans cet article présente un caractère informatif. Cette actualité n’engage pas contractuellement AXA qui décline toute responsabilité sur les décisions qui pourraient être prises à partir de ces informations.