Journée mondiale de la maladie d'Alzheimer : aider les proches
ACTU
Complémentaire santé
Par AXA,  le 21/09/2016

Journée mondiale de la maladie d'Alzheimer : aider les proches

À l’occasion de la journée mondiale de la maladie, ce mercredi 21 septembre, voici quelques pistes pour aider la famille et les proches.

En 2015, plus de 900 000 personnes étaient atteintes de la maladie d’Alzheimer en France. Un enjeu majeur, d’autant que ce nombre de malades devrait passer à 1,3 million en 2020, et 2,1 millions en 2040(1).

Maladie d'Alzheimer : la nouvelle vie des proches

On peut parfois entendre que 3 millions de personnes sont touchées par la maladie d’Alzheimer en France (et non seulement 900 000 souffrants). Car au décompte des personnes atteintes, il faut ajouter leurs familles et leurs proches. 

La perte d’autonomie progressive demande aux conjoints, enfants et amis une attention de tous les instants qui bouleverse la vie de tous. Reste que l’entourage a parfois du mal à faire face à la dépendance et aux troubles cruels que connaissent les malades.

Les aidants dits « familiaux » souffrent souvent de stress, de fatigue et d’isolement. Pour les soutenir et rendre leur quotidien moins lourd, il existe des structures et des services d’accompagnement.

Des services pour se sentir moins seul

Confrontés pour la première fois à Alzheimer, les proches de malades sont d’abord déboussolés et se sentent impuissants face à cette maladie. Ils peuvent trouver une première assistance sur internet, grâce aux plateformes qui proposent des informations, conseils et communautés dédiés aux aidants. 

Des formations sont également dispensées partout en France par des associations, collectivités ou caisses de retraite, à destination des aidants souhaitant acquérir les bons réflexes et comportements.

Enfin, alors que la relation entre le proche et le malade est malmenée par la maladie, il est important pour l’aidant de conserver une vie sociale et d’éviter l’isolement. De nombreuses associations proposent des groupes de parole ainsi qu’une prise en charge psychologique face à la douleur morale que peuvent connaître les proches. 

Des vidéos « tutos » et bons conseils sont enfin disponibles sur entreaidants.fr, la plateforme d’information AXA. 

Le contenu présent dans cet article présente un caractère informatif. Cette actualité n’engage pas contractuellement AXA qui décline toute responsabilité sur les décisions qui pourraient être prises à partir de ces informations.

(1) Source : France Alzheimer