Quel remboursement pour les implants dentaires ?
Conseil
Comprendre le remboursement de vos frais de santé
le 17/07/2018 3 minutes de lecture

Quel remboursement pour les implants dentaires ?

Pour remplacer une de vos dents, vous devez vous faire poser un implant. Un projet peu enthousiasmant et surtout très coûteux… Quel est le remboursement proposé par la Sécurité sociale et la complémentaire santé pour vos implants dentaires ?

Pour éviter les problèmes posés par l’absence d’une dent, il faut parfois poser un implant. Il s’agit d’une racine artificielle fixée dans l’os de la mâchoire, sur laquelle on pose ensuite une couronne. Ce soin prend plusieurs semaines puisqu’il faut prévoir une phase de cicatrisation. Son prix varie dans une fourchette allant de 1 500 à 4 000 € environ, en fonction des praticiens, du type d’implant et du processus de soins. 

Avec Mon AXA, anticipez vos frais dentaires !

Depuis votre Espace Client Mon AXA, estimez le remboursement de vos soins en nous envoyant vos devis. Et grâce à ITELIS (réseau de professionnels de santé), bénéficiez jusqu’à 15 % de réduction sur vos prothèses dentaires.

#1. Le remboursement de la Sécurité sociale

C’est très simple : l’implant n’est pas pris en charge par la Sécurité sociale. C’est un acte « hors nomenclature ».

En revanche, la couronne posée sur l’implant est remboursée à 70 % du tarif de convention, soit 70 % de 107,50 € = 75,25 €.

Autrement dit, si votre implant avec sa couronne vous est facturée 2 000 €, vous serez remboursé 75,25 €…

Bon à savoir

Votre chirurgien-dentiste doit vous fournir un devis détaillant le prix des prothèses, des actes chirurgicaux, des soins...

#2. Le remboursement de la complémentaire pour vos implants dentaires

Si l’implant est bien souvent la meilleure solution, il reste un véritable luxe vu son prix et l’absence de remboursement de la Sécurité sociale. Sauf quand on a une bonne complémentaire santé !

En effet, certaines complémentaires proposent une prise en charge sous la forme d’un forfait annuel ou d’un forfait par implant. Attention, elles imposent parfois un délai de carence pendant lequel il n’est pas possible de se faire rembourser.

Notez enfin qu’il existe des alternatives à l’implant dentaire qui sont moins coûteuses : bridge ou appareil dentaire.

Bon à savoir

Pensez à consulter un professionnel du réseau partenaire de votre complémentaire santé. Vous bénéficierez de tarifs plus compétitifs.

A la recherche d’une complémentaire santé ?

Sur le même thème