Commissions d’intervention : ce qu’il faut savoir
Conseil
Difficultés bancaires le 24/07/2018 3 minutes de lecture

Commissions d’intervention : ce qu’il faut savoir

Quand vous êtes à découvert, vous payez des agios … Mais avez-vous déjà entendu parler des commissions d’intervention ? Ce sont des frais de dépassement qui peuvent vous coûter cher. Tout ce qu’il faut savoir pour éviter les mauvaises surprises.

Les commissions d’intervention, qu’est-ce que c’est ?

Le solde de votre compte bancaire est censé être toujours positif. Cependant, il peut rapidement devenir négatif si vous avez des problèmes de trésorerie ou une dépense imprévue… Si vous êtes à découvert ou si vous dépassez votre autorisation de découvert, la banque vous facture des frais de dépassement (ou frais de forçage) appelés « commissions d’intervention ». 

Bon à savoir

Ces commissions d’intervention s’ajoutent aux agios bancaires, qui sont les intérêts débiteurs enregistrés sur le compte.

Les commissions d’intervention, comment ça marche ?

Votre banque vous facture une commission d’intervention à chaque opération effectuée sur votre compte débiteur : paiement par chèque, carte bancaire, prélèvement... Attention, la facture peut vite grimper ! En effet, le tarif d’une commission d’intervention estplafonné à 8 € par opération par la réglementation. Les tarifs varient en fonction des établissements qui ont l’obligation de les communiquer à leurs clients. Pour connaître ceux de votre banque, lisez attentivement votre convention de compte.

Bon à savoir

Depuis le 1er janvier 2014, la tarification des commissions d’intervention est plafonnée à :

  • 8 € par opération,
  • 80 € par mois.

Pour les clients « en situation de fragilité », ces montants sont de 4 € par opération et de 20 € maximum par mois.

Comment éviter les commissions d’intervention ?

  • Gardez un œil sur votre compte… Consultez-le régulièrement. Il est important de toujours savoir où vous en êtes, afin de ne pas oublier un chèque ou un virement. Utilisez les services de banque à distance (internet, téléphone…) pour bien gérer votre compte.
  • Placez quelques économies sur un livret et faites un virement dès que votre compte courant menace de passer dans le rouge. Cela vous évitera de vous retrouver à découvert ou de dépasser votre autorisation.
  • Si vous n’êtes pas un habitué du découvert, prenez contact avec votre conseiller. Cette situation étant exceptionnelle, il acceptera peut-être de vous rembourser les commissions d’intervention…
Le Compte bancaire AXA
Découvrir

A lire également