Agios bancaires : ce qu’il faut savoir
Conseil
Difficultés bancaires le 19/07/2018 3 minutes de lecture

Agios bancaires : ce qu’il faut savoir

Comme tout le monde, vous redoutez d’être à découvert sur votre compte à cause des agios bancaires… Comment ça marche ? Conseils pour éviter les mauvaises surprises.

Les agios bancaires, qu’est-ce que c’est ?

Sur votre compte bancaire, le solde est censé être toujours positif… Mais qui n’a pas déjà connu des décalages de trésorerie ou des fins de mois difficiles ?

Quand vous êtes à découvert, c’est-à-dire que le solde de votre compte est négatif, vous devez payer des frais : ce sont les agios bancaires.

Ils regroupent les intérêts débiteurs. Leur montant varie en fonction des établissements bancaires.

Comment sont calculés les agios bancaires ?

1 - Il faut d’abord calculer les intérêts débiteurs. Pour cela, la banque tient compte :

  • du nombre de jours à découvert,
  • du taux d’intérêt annuel qu’elle pratique. Celui-ci se situe entre 15 et 20 % mais ne peut dépasser le taux d’usure défini par la Banque de France. Il est indiqué sur chacun de vos relevés de compte mensuels. Si vous avez une autorisation de découvert, vous bénéficiez a priori d’un taux d’intérêt inférieur.
Bon à savoir

Si vous devez payer des agios, le montant est prélevé sur votre compte tous les trimestres. Le montant total sur l’année est mentionné dans le récapitulatif des frais envoyé par votre banque au début de l’année.

2 - Ensuite, la banque applique des commissions d’intervention. Ce sont les Sommes perçues par la Banque en raison d’une opération entraînant une irrégularité de fonctionnement du compte nécessitant un traitement particulier (présentation d’un ordre de paiement irrégulier, coordonnées bancaires inexactes, absence ou insuffisance de provision, etc.). Ainsi, chaque paiement par carte ou par chèque entraîne une commission d’intervention. Celle-ci coûte 8 €.

Exemple

Si vous êtes à découvert et que vous faites 3 chèques, vous devez payer 3 x 8 € = 24 € de commissions d’intervention.

Le Compte bancaire AXA
Découvrir

A lire également