Comprendre l'assurance prêt immobilier en 5 questions
Conseil
Investissement immobilier
le 17/05/2018 3 minutes de lecture

Comprendre l'assurance prêt immobilier en 5 questions

En contractant un prêt immobilier, vous devez aussi souscrire une assurance spécifique. Si l'assurance prêt immobilier n’est pas obligatoire, elle est une condition d’octroi du crédit dans la majorité des banques. Or, celle-ci représente entre 25 et 30% du coût global d’un crédit(1). Raison de plus pour bien comprendre son fonctionnement

1. A quoi sert l’assurance prêt immobilier ?

En cas de décès, d’invalidité, d’arrêt de travail ou même de perte d’emploi, la compagnie d’assurance prend en charge le remboursement de vos échéances de prêt. Elle rembourse votre crédit à votre place en cas de décès, d’invalidité, d’arrêt de travail ou même de perte d’emploi. En cas de décès par exemple, si vous êtes couvert à 100%, votre conjoint n’aura pas à se préoccuper du remboursement du prêt. L’assurance prêt immobilier, aussi appelée assurance emprunteur, est une réelle garantie pour sécuriser votre opération immobilière et protéger votre famille.

2. Doit-on obligatoirement choisir l’assurance prêt immobilier de sa banque lorsqu’on contracte un emprunt ?

Depuis la loi Lagarde (2010)(2), vous n’êtes plus obligé de prendre l’assurance emprunteur de la banque qui vous accorde le prêt immobilier. Vous pouvez faire ce qu’on appelle une délégation d’assurance emprunteur : c’est-à-dire choisir celle d’un autre organisme. A noter : grâce à la loi Hamon(3), vous avez la possibilité de changer d’assurance emprunteur à tout moment pendant les 12 mois qui suivent la signature de votre offre de prêt.

3. Puis-je changer d’assurance prêt immobilier en cours d’emprunt ?

Depuis le 1er janvier 2018, vous pouvez changer d’assurance prêt immobilier chaque année à la date anniversaire du contrat (en respectant un préavis de deux mois) et plus seulement pendant les 12 premiers mois, comme c’était le cas auparavant.

4. Ma banque est-elle obligée d’accepter l’assurance prêt immobilier d’un autre établissement ?

Oui. Si votre nouvelle assurance crédit immobilier propose au moins le même niveau de garanties que votre ancien contrat, votre banque est tenue d’accepter la résiliation sous peine d’amende et ce, sans vous facturer de frais supplémentaires.

5. Comment comparer plusieurs contrats d'assurance prêt immobilier ?

Pas facile de comparer les prix : ils ne sont pas toujours calculés de la même manière selon les établissements...

Au-delà du prix, il faut comparer :

  • les garanties (si l’assurance fonctionne en cas de décès, d’invalidité, d’incapacité temporaire de travail ou de perte d’emploi),

  • les exclusions (problèmes psychologiques ou encore la pratique de sports dits « à risques »),

  • le délai de carence (période pendant laquelle les garanties ne s’appliquent pas),

  • la franchise (période pendant laquelle le remboursement n’est pas pris en charge par l’assureur.

    Rassurez-vous, si vous souhaitez résilier votre assurance emprunteur actuelle, AXA se charge de vous proposer un contrat équivalent en termes de garanties ou plus protecteur si vous le souhaitez. Cet exercice de comparaison sera effectué par votre conseiller, avec tout le savoir-faire d’un professionnel.             

Prêt à faire des économies et optimiser votre budget ?

(1) Les Echos, « Assurance emprunteur : les clefs pour négocier au mieux », article paru le 31 mars 2016
(2) Loi n°2010-737 du 1er juillet 2010
(3) Loi n°2014-344 du 17 mars 2014

Sur le même thème

  • Assurance prêt immo moins chère

    Economiser en changeant votre assurance emprunteur sans que vos garanties ne soient revues à la baisse, c'est possible avec votre conseiller AXA.

  • Résiliation de l'assurance prêt immobilier

    Depuis le 1er janvier 2018, vous avez plus de latitude pour changer l’assurance emprunteur de votre prêt immobilier, y compris en cours d’emprunt. Et les gains peuvent être significatifs. Explications.

  • Le transfert et la résiliation

    Lors de votre déménagement, faut-il résilier votre contrat d’assurance habitation ou seulement le transférer ?