Conseil
Assurer votre véhicule
le 01/08/2019 4 minutes de lecture

Simulation d’assurance auto : comment faire ?

Sur AXA.fr, vous pouvez obtenir rapidement un tarif compétitif pour votre assurance auto. Avant de démarrer, quelques explications sur la simulation en ligne.
Jusqu'à 4 MOIS REMBOURSÉS (1)
Un problème avec votre immatriculation ?
Faire une recherche par modèle
Modifier la plaque d'immatriculation  ou  Faire une recherche par modèle

Informations exactes = simulation efficace !

#1. Votre check list 

Avant de commencer assurer vous de disposer des éléments suivants : 

  • Relevé de votre compteur kilométrique 
  • Carte grise
  • Permis de conduire
  • Relevé d’information de votre assureur actuel ou dernier avis d’échéance (si vous êtes déjà assuré)

#2. Renseignements sur le véhicule

Pensez-à relever le compteur kilométrique, le kilométrage annuel comme le kilométrage total du véhicule vous seront demandés, autant que ces informations soient exactes.

Profitez-en pour sortir votre carte grise de la boîte à gants. Elle vous fournit les informations suivantes:

  • Immatriculation ;
  • Date d’établissement de la carte grise ;
  • Date de la première circulation du véhicule (zone B) ;
  • Marque, modèle et puissance (Cv) de la voiture ;
  • Type de moteur.

Vous aurez également à préciser les conditions d’usage de l’automobile à assurer : 

  • Le kilométrage total (d’où l’utilité de l’avoir noté avant) ;
  • Votre estimation du kilométrage annuel que vous effectuez avec votre voiture ;
  • les types de trajet (usage privé, usage professionnel, les deux), ainsi que le mode de stationnement (parking sécurisé, voie public, jardin privé).

Ces critères qui ont une incidence à la fois sur le risque d’accident, mais aussi sur le risque de dégradation malveillante… Et donc, sur le prix de votre prime.

#3. Renseignements sur le conducteur principal

Difficile d’établir une estimation personnalisée sans éléments vous concernant. Parmi les informations demandées :

  • Renseignements personnels : nom, âge, sexe, profession, date de naissance ;
  • Renseignements sur le permis : catégorie, date de délivrance…
  • Historique du conducteur : antécédents sur les sinistres et les infractions, coefficient de bonus/malus (mentionné sur l’avis de renouvellement de votre précédente assurance).

Rassembler ces informations ne prend quelques minutes, et l’investissement en vaut souvent la chandelle. Avec l’ensemble de ces éléments, remplir les différents champs de notre simulateur n’est qu’une formalité.

Trouver la bonne formule

On distingue généralement trois grandes catégories d’assurance auto.

  • L’assurance auto au tiers : comme son nom l’indique, elle indemnise uniquement les dommages causés au(x) tiers en cas de sinistre responsables (on parle également d’assurance « responsabilité civile »). Elle constitue le niveau de couverture minimum obligatoire.
  • L’assurance auto tous risques : c’est l’assurance la plus protectrice. Elle vous couvre notamment en cas d’accident responsable ou non responsable, pour un véhicule à l’arrêt ou en circulation, ou encore suite à un vol ou de dégâts causés par une catastrophe naturelle.
  • L’assurance auto intermédiaire: il s’agit d’une assurance au tiers de base sur laquelle vous pouvez ajouter des garanties complémentaires pour composer un contrat répondant à vos besoins (contre le vol ou le bris de glace par exemple).

Parce qu’un prix sans savoir ce qu’on achète ne signifie rien, toutes les différentes formules possibles et les garanties afférentes sont précisée et expliquées à la fin de la simulation avec un tableau récapitulatif complet et commenté. Vous avez également la possibilité d’ajouter des packs additionnels pour une protection encore élargie. Vous avez tout en main pour choisir le bon compromis qui correspond le mieux à vos usages.

Alors, on change ?

Le tarif proposé vous semble plus intéressant et le niveau de garanties adapté. Vous pourriez franchir le cap de la souscription, mais vous anticipez des démarches lourdes à effectuer pour quitter votre assureur actuel, ce qui vous décourage d’avance. Rassurez-vous, avec la loi Hamon, une fois votre nouveau contrat choisi, vous n’avez plus rien à faire ! Nous nous occupons de toutes les formalités de résiliation !

Comparer ce qui est comparable

Premier réflexe (et on vous comprend) lorsqu’on recherche une assurance : utiliser un comparateur pour disposer en une fois plusieurs offres, afin d’obtenir le tarif le plus compétitif sur le marché. Attention toutefois à bien regarder entre les lignes, le prix ne fait pas tout : qualité des garanties, montant de la franchise, services proposés, partenariats… Un contrat s’apprécie globalement pour éviter toute mauvaise surprise à l’usage ! Pour en savoir plus, lire « Du bon usage des comparateurs d’assurance auto »

Vous êtes prêt ? Lancez-vous !

Sur le même thème

Simulation d’assurance auto : comment faire ?