Garantie vol : les précautions à prendre pour être indemnisé
Conseil
Comprendre l'assurance habitation
le 11/12/2018 5 minutes de lecture

Garantie vol : les précautions à prendre pour être indemnisé

Dans le cadre de votre contrat d’assurance multirisque habitation, la garantie vol vous protège en cas de cambriolage. Pour qu’elle fonctionne, votre assureur peut vous imposer certaines mesures de précaution.

La garantie vol, c’est quoi ?

Quand vous souscrivez une assurance habitation pour votre logement, vous pouvez, en plus des garanties incendie ou dégât des eaux, opter pour la garantie vol. Elle n’est pas obligatoire (certains assureurs l'incluent toutefois dans toutes leurs formules d'assurance) mais bien utile en cas de cambriolage… Surtout si vous possédez des biens de valeur ! En effet, la garantie vol vous protège en général en cas de vol commis après effraction de votre logement ou usage de fausses clés, et en cas de vandalisme. Elle vous permet d’être indemnisé si vos biens (meubles, appareils ménagers, matériel hi-fi…) sont volés ou détériorés. Mais elle ne fonctionne pas si vous les avez seulement perdus !

Le saviez-vous ?

L’argent liquide (numéraire) n’est pas assuré par la garantie vol.

Quelles précautions devez-vous prendre ?

Il ne suffit pas de souscrire la garantie vol pour être indemnisé en cas de cambriolage. Tous les assureurs imposent des mesures de bon sens pour protéger le logement, comme de fermer la porte à clé avant de partir… Cependant, d’autres moyens de protection peuvent être exigés. Par exemple :

  • une porte d’entrée blindée ou avec une serrure multipoints (pas de cadenas),
  • des fenêtres du rez-de-chaussée (moins de 3 mètres de hauteur) munies de barreaux ou de volets métalliques (pas de volets en PVC),
  • un système d’alarme…

Par ailleurs, ces moyens de protection peuvent vous être imposés de jour comme de nuit, même si vous ne partez que quelques heures.

Consultez attentivement les conditions générales de votre contrat pour connaître les exigences de votre assureur. Attention, si vous ne les respectez pas, vous serez moins bien indemnisé, voire même pas du tout !

Quelles exclusions dans la garantie vol ?

Dans certaines situations, la garantie vol ne pourra pas fonctionner : ce sont les exclusions énumérées par votre assureur. Par exemple :

  • si vous laissez les clés sous le paillasson ou dans un pot de fleurs,
  • si les objets volés étaient restés dehors dans le jardin,
  • si vous avez laissé la clé sur une porte vitrée à l’intérieur,
  • si vous n’avez pas fermé les volets alors que vous êtes parti plus de 24 heures,
  • si l’effraction est commise par un membre de votre famille…

Alors, soyez vigilant !

Zoom sur la résidence secondaire

Votre résidence secondaire doit elle aussi être assurée contre le vol. Face à la mer ou en pleine campagne, elle peut être isolée et vous ne venez pas souvent… Votre assureur peut vous réclamer un système de sécurité plus efficace que pour une résidence principale. Attention aussi à la clause d’inhabitation, qui suspend la garantie à partir d’un certain nombre de jours d’absence... Il vaut donc mieux souscrire une assurance spécifique résidence secondaire plutôt que de demander une extension de votre multirisque habitation. 

A la recherche d’une assurance habitation ?
Nouveau service : Mes Travaux, pour gérer ses urgences

Serrure forcée ? Évier bouché ? N'attendez pas d'être dans l'urgence pour faire appel à notre plate-forme en ligne mestravaux.axa.fr.  Comptez sur un dépannage rapide et efficace à des prix fixés à l’avance (électricité, plomberie, serrurerie) !

Découvrir

Sur le même thème