Mieux comprendre le prix de votre complémentaire santé
Conseil
S'informer sur les tarifs complémentaire santé et les aides financières
le 07/03/2018 3 minutes de lecture

Mieux comprendre le prix de votre complémentaire santé

Pour établir le montant de votre complémentaire santé, les assureurs analysent les coûts de santé en fonction des caractéristiques des personnes. Des critères liés à votre profil, au niveau de vos garanties mais également aux frais de gestion entrent en compte. Découvrez-les.

#1. Critère n°1 : votre profil d’assuré

Afin d’évaluer les risques et déterminer le tarif de votre complémentaire santé, votre assureur va s’intéresser de près à votre profil. Si vous souhaitez obtenir un tarif, vous allez donc devoir communiquer des informations relatives à votre :

  • Age

L’âge est un critère essentiel. En effet, plus l’on vieillit et plus les dépenses de santé augmentent, notamment en matière d’optique et de soins dentaires. Or, sur ces postes de dépenses, les remboursements de la Sécurité sociale sont peu élevés. Conséquence : plus vous vieillissez et plus votre cotisation santé augmente.

  • Lieu de résidence

L’endroit où vous résidez a aussi un impact sur le montant de votre complémentaire santé. Il est avéré que les dépenses de santé varient d’une région ou d’un département à l’autre. Elles sont aussi plus importantes en zone urbaine qu’en zone rurale. Cette situation est notamment due à d'importants écarts d'honoraires pratiqués par les médecins. N'oubliez pas que dans votre consultation, vous payez aussi le coût de location du cabinet du médecin, et ce coût n'est pas le même à Paris centre que dans une petite ville. Cette situation est notamment due à d’importants écarts d’honoraires pratiqués par les médecins. Selon l’endroit où vous habitez, vous ne paierez donc pas votre complémentaire au même prix.

  • Catégorie socio-professionnelle (CSP) et régime

En fonction de votre catégorie socio-professionnelle, les dépenses de santé varient sensiblement Statistiquement, les artisans, commerçant et professions libérales, qui travaillent pour leur propre compte, consomment moins de santé que les salariés et ont donc de meilleurs tarifs. Votre CSP est donc un critère parfois pris en compte par les assureurs pour calculer votre complémentaire.

#2. Critère n°2 : les garanties souscrites

En matière de garanties, plus la prise en charge de vos remboursements de santé par votre complémentaire est importante et plus le prix de votre complémentaire est élevé. En ajoutant ou en renforçant des garanties, vous améliorez votre niveau de protection. Mais en contrepartie, le montant de votre complémentaire augmente. 

#3. Critère n°3 : les taxes pesant sur le contrat

Si vous prenez un contrat qualifié de responsable et solidaire, vous paierez moins de taxes. Un contrat responsable plafonne les remboursements pour les lunettes et les médecins n'ayant pas adhéré à un dispositif de pratique tarifaire modéré. Un contrat solidaire est un contrat qui ne demande pas de questionnaire médical à la souscription.

 La différence est de 7 %.

#4. Autres critères

Viennent s’ajouter à ces trois critères des facteurs qui touchent à l’évolution du comportement général des assurés en matière de consommation de médicaments et de consultation. Sans oublier l’évolution de la réglementation : baisse des remboursements, déremboursement de certains médicaments, application de nouvelles taxes…

A la recherche d’une complémentaire santé ?

Sur le même thème