3 questions sur l'assurance de votre véranda
Conseil
Assurer votre habitation
le 12/06/2018 5 minutes de lecture

3 questions sur l'assurance de votre véranda

Eté comme hiver, une véranda est un véritable atout pour votre maison. Elle doit être assurée dans le cadre de votre multirisque habitation. 

#1. Pourquoi une assurance pour votre véranda ?

Même si votre véranda ne fait que quelques mètres carrés et ne contient que des meubles de jardin, vous devez la déclarer à votre assureur lors de la souscription de votre assurance habitation. Certains assureurs vous demanderont si vous en possédez une et si vous ne la déclarez pas, elle ne sera pas couverte en cas de sinistre.

. Il est important qu’elle soit assurée, sinon :

  • l’ouvrage en lui-même ne sera pas couvert contre les risques. S’il est détruit ou endommagé, par exemple lors d’une tempête, vous ne serez pas indemnisé ;
  • un sinistre dû à une effraction par la véranda ne sera pas non plus couvert (par exemple si un cambrioleur passe par la véranda…). 

#2. Comment procéder ?

Si la véranda existe déjà quand vous arrivez dans la maison, elle peut compter comme une pièce supplémentaire en fonction des définitions de chaque assureur. 

Si vous construisez une véranda, prévenez votre assureur avant la fin des travaux :

  • Communiquez-lui la surface supplémentaire.
  • Demandez-lui s’il impose des contraintes en matière de sécurité de la véranda : installation de volets roulants, verre anti-effraction, alarme… Il vaut mieux que vous les connaissiez avant pour les programmer dans vos travaux !
  • Votre assureur rédigera certainement un avenant à votre contrat, mentionnant la superficie de la pièce et sa fonction. Il vous proposera éventuellement un nouveau tarif, que vous pouvez refuser. Dans ce cas, votre assureur pourra résilier votre contrat et vous devrez vous assurer ailleurs. 

#3. Quelle assurance véranda choisir ?

En matière d’assurance, la véranda est une pièce en plus. Elle augmente la surface habitable de votre maison : elle est donc couverte par votre multirisque habitation.

Bon à savoir

La véranda n’est pas une dépendance car elle communique avec la maison.

A priori, votre contrat multirisque habitation protège votre véranda en cas d’incendie, d’explosion, de dégât des eaux ou de catastrophe naturelle.

Mais la véranda est exposée à d’autres risques spécifiques puisqu’elle est constituée essentiellement de parois vitrées :

  • Vérifiez que vous avez bien souscrit aussi la garantie bris de glaces. Elle vous permettra d’être indemnisé pour la réparation ou le remplacement de toutes les vitres brisées.
  • N’oubliez pas la garantie vol car le risque d’effraction est plus élevé !
A la recherche d’une assurance habitation ?

Sur le même thème