Comprendre les franchises en matière d'assurance habitation
Conseil
Comprendre l'assurance habitation
le 12/06/2018 5 minutes de lecture

Comprendre les franchises en matière d'assurance habitation

En assurance habitation, la franchise correspond à la somme qui reste à votre charge après indemnisation lorsque vous êtes victime d’un sinistre. Il existe deux types de franchise : la franchise relative et la franchise absolue. Voici leur fonctionnement.

La franchise relative (ou franchise simple)

Votre contrat d’assurance habitation inclut une franchise relative ?
Vous serez indemnisé intégralement si le montant du sinistre dépasse celui de la franchise. Dans le cas contraire, vous ne serez pas indemnisé :

Type de franchise : franchise relative

Montant du sinistre

Votre Indemnisation

> franchise

Montant du sinistre

< franchise

0 €

Exemple : Lors d’une tempête, l’une de vos fenêtres a été abîmée par la chute d’une branche. Le montant du sinistre est de 300 € alors que votre franchise relative est de 250 €. Vous bénéficierez alors d’une indemnisation de 300 € qui correspond au montant du sinistre.  Si celui-ci avait été inférieur à la franchise, vous n’auriez pas été indemnisé.

La franchise absolue

Votre contrat d’assurance habitation inclut une franchise absolue ?
Dans le cas où le montant du sinistre est supérieur à celui de la franchise, vous serez indemnisé du sinistre, déduction faite de la franchise. Dans le cas contraire, vous ne serez pas indemnisé :

Exemple : Durant les vacances estivales, votre appartement a fait l’objet d’une tentative de cambriolage. Surpris par le retour d’un voisin, les cambrioleurs ont fui sans rien dérober. Les dégâts sont toutefois importants : le coût de la réparation de la porte est de 1 250 €. Sachant que votre franchise absolue était de 300 €, vous avez obtenu une indemnisation de 950 €. Si le niveau du sinistre avait été inférieur à la franchise, vous n’auriez pas été indemnisé, comme dans le cas de la franchise relative.

Le mode de calcul de la franchise

En fonction des contrats d’assurance habitation, le montant de la franchise est plus ou moins élevé (pour d’autres, souvent plus chers, il n’y aucune franchise pour certaines garanties). Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, la franchise n’est pas toujours fixe. En fonction du contrat, elle ne se calcule pas toujours de la même façon ! D’où l’importance de bien vous renseigner sur ce point lors de la souscription de votre assurance habitation. Retrouvez les trois modes de calcul de la franchise :

Les franchises légales en cas de catastrophe naturelle

En cas de catastrophe naturelle, une franchise légale s’applique si votre contrat d’assurance habitation n’en prévoit pas déjà ou si celle-ci est inférieure à celle de votre contrat.

Pour les particuliers, son montant est de 380 €, sauf en cas de dommages liés à un mouvement de terrain à cause de la sécheresse et/ou de la réhydratation des sols. La franchise est alors de 1 520 €.

La plupart des assureurs proposent en général une franchise absolue et fixe.

 

A la recherche d’une assurance habitation ?

Sur le même thème