3 choses à savoir pour bien assurer votre cave à vin
Conseil
Assurer votre habitation
le 15/11/2016 3 minutes de lecture

3 choses à savoir pour bien assurer votre cave à vin

Vous aimez le vin et vous en achetez régulièrement. Votre cave contient aujourd’hui de bonnes bouteilles auxquelles il ne doit pas arriver malheur ! Voici quelques conseils pour bien assurer votre cave à vin.

#1. Tout dépend où se trouve le vin

Si le vin est dans le logement, il est assuré comme un bien mobilier et fait partie du capital mobilier déclaré. 

S'il se trouve dans une cave ou un autre endroit que le logement, dans ce cas il pourrait s'agir d'une dépendance. Il est nécessaire de la déclarer et regarder comment vous pouvez assurer son contenu dont les bouteilles. 

#2. Vos bouteilles sont-elles couvertes ?

Si votre cave est assurée par votre contrat multirisque habitation ou une extension dépendances, elle sera couverte en cas de dégât des eaux, incendie, explosion, catastrophe naturelle et vol (si vous avez souscrit la garantie vol).

En fonction du capital mobilier qui a été déclaré ou qui est imposé par l'assureur soit de base soit avec les dépendances, le vin peut être indemnisé si le sinistre est garanti.

Bon à savoir

Si vous avez une armoire-cave, celle-ci est garantie par le constructeur. Votre vin est assuré en cas d’altération due à un dysfonctionnement.

#3. Vous pouvez assurer vos bouteilles

Si votre cave contient de grands crus, il peut être utile d’assurer vos bouteilles. Certains assureurs proposent des garanties spécifiques pour ce type de bouteilles. Renseignez-vous.

Il peut s'agir d'une option d'assurance "cave à vin" : elle protégera vos bouteilles et votre matériel (fûts, étiquettes, bouchons...) contre tous les risques essentiels, dont le vol, mais aussi le bris accidentel. Dans ce cas, votre assureur peut vous imposer d'équiper votre cave d'une porte blindée ou de poser des barreaux aux fenêtres. Pensez à conserver les factures et reçus de livraison de vos bouteilles pour estimer la valeur de votre stock. Enfin, examinez le montant des franchises et les plafonds de remboursement porposés par l'assurance cave à vin : adaptez-les à la valeur totale de vos bouteilles.

A la recherche d'une assurance habitation ?
Demander un devis

Sur le même thème