Débloquer votre épargne à la retraite
Conseil
Épargne & retraite
le 14/04/2017 4 minutes de lecture

Débloquer votre épargne à la retraite

Alors que la date de votre départ à la retraite s’approche, vous devez faire le point sur votre situation budgétaire. Si votre pension de retraite ne vous paraît pas suffisante, c’est le moment de débloquer les solutions d’épargne retraite mises en place pendant votre vie professionnelle. Lesquelles et comment ? Mode d’emploi pour le déblocage de votre épargne salariale et de votre épargne individuelle.

Débloquer votre épargne dans l'entreprise

Pendant toutes vos années dans l’entreprise, vous avez placé de l’argent dans un plan d'épargne entreprise (PEE). Ces sommes ne peuvent être retirées avant l’expiration d’un délai minimum de 5 ans à compter de la date d’acquisition. Votre départ à la retraite vous donne le droit de débloquer les avoirs encore indisponibles de votre PEE de façon anticipée, car il implique une cessation de votre contrat de travail. Une bonne nouvelle si vous avez besoin de liquidités ! La sortie du PEE se fait sous forme de capital : celui-ci sera exonéré d’impôt sur le revenu mais les plus-values seront soumises aux prélèvements sociaux.

Attention, le déblocage anticipé de votre PEE a lieu en une seule fois. Vous ne pourrez pas toucher plusieurs versements successifs.

Par ailleurs, si votre entreprise vous a proposé d’investir dans un plan d’épargne pour la retraite collectif (Perco), les sommes investies étaient indisponibles jusqu’à votre départ à la retraite. Ce moment étant arrivé, vous pouvez les récupérer dans les conditions définies dans le règlement du plan :

  • soit sous forme d’un capital, exonéré d’impôt sur le revenu (plus-values soumises aux prélèvements sociaux) ;
  • soit sous forme d’une rente viagère, dont une fraction est imposable à l’impôt sur le revenu en fonction de votre âge et soumise aux prélèvements sociaux.

Débloquer votre épargne individuelle

Vous avez été prévoyant et mis en place des solutions d’épargne individuelle pour compléter votre retraite ? Le moment est venu de vous en servir ! Par exemple :

  • votre épargne de précaution, placée sur vos livrets vous permettra de faire face à des décalages de trésorerie, si votre pension ne vous est pas versée tout de suite ;
  • vous pouvez effectuer des rachats partiels sur vos contrats d’assurance vie. Les produits seront soumis à l’impôt sur le revenu s’ils ne sont pas exonérés en raison de votre situation (1). En cas d’imposition à l’impôt sur le revenu, vous bénéficierez d’un abattement annuel 4 600 € pour une personne seule ou 9 200 € pour un couple soumis à une imposition commune si sur les produits de vos contrats à compter de la 8ème année d’ancienneté. Les produits seront également soumis aux prélèvements sociaux.
  • Au dénouement de votre PERP, une sortie en capital est possible à certaines conditions et limites fixées par la loi (20 % des droits constitués sans condition, acquisition de la résidence principale en primo accession, montant de la rente inférieur à un seuil).
  • à la liquidation de vos droits à la retraite, vous pouvez percevoir la rente prévue par votre PERP (plan d’épargne retraite populaire). Ceci n’est pas automatique, vous devez le demander à votre banque/assureur. Le montant de la rente varie en fonction d’un certain nombre de critères, tels que votre âge, le choix d’une réversion... A noter enfin que la sortie en capital dans le PERP est possible à certaines conditions. 
Une solution d'épargne pour préparer votre retraite ?

(1) Exemple : rachat opéré suite à une mise à la retraite anticipée, à un classement en invalidité 2ème ou 3ème catégorie (article L341-4 du code de la sécurité sociale), à un jugement de liquidation judiciaire en cas de cessation d’activité non salarié du souscripteur, de son conjoint ou de son partenaire à un pacte de solidarité civil

Sur le même thème

  • 5 idées reçues sur la retraite

    En commençant à épargner tôt pour votre retraite, vous vous constituez un complément de revenus plus conséquent et vous réalisez rapidement des économies d'impôts !

  • Prélèvement à la source : faut-il épargner sur votre PERP/Madelin en 2018 ?

    La meilleure façon de constituer un complément de revenus à la retraite est de maintenir un effort d’épargne régulier ! En 2018, avec l'arrivée du prélèvement à la source, ce principe reste d'actualité.

  • PERP : mode d'emploi

    Mode d'emploi du Plan d’épargne retraite populaire (PERP) pour vous constituer un complément de revenus garantis pour votre retraite.