Comment AXA traite les contrats non réglés ?

 

 

Les démarches d’AXA pour retrouver les bénéficiaires et assurés

 

Les démarches d’AXA pour retrouver les bénéficiaires et assurés

AXA France a commencé à traiter la déshérence dès 2006, et a accéléré le traitement des «contrats non réglés» en 2014 en lançant un Programme baptisé « O’Connor » (Objectifs CONtrats NORéglés.)  

Les efforts réalisés par AXA, tant dans la détection que dans les moyens de traitement mis en œuvre, ont permis de traiter depuis 2015 la quasi-totalité des stocks de contrats non réglés.

AXA maintient ses efforts avec un traitement au fil de l’eau des contrats concernés, sachant que selon les cas, les délais peuvent prendre de quelques semaines à plus de 18 mois pour les recherches les plus complexes.

Cette vision de traitement au fil de l’eau est disponible pour 2017 dans le bilan d'application lié au décès, conformément aux consignes formulées par le régulateur et la profession ;

Lorsque les assurés/adhérents ou les bénéficiaires n’ont pas été retrouvés, malgré toutes nos diligences (voir processus), les contrats sont classés en statut « sans suite », et les fonds sont conservés pendant 10 ans après l’échéance du contrat ou la connaissance du décès de l’assuré avant d’être transférés  à la Caisse des Dépôts et Consignations conformément à la loi « Eckert ». La caisse des Dépôts et Consignations conserve pendant 20 ans ces fonds avant de les transférer de manière définitive à l’État.

Il est à noter que si des assurés/adhérents ou bénéficiaires se manifestent auprès d’AXA avant les 10 ans, AXA procèdera au règlement dans les meilleurs délais. Les assurés/adhérents qui se manifesteraient  auprès de la Caisse des Dépôts et consignations durant les 20 années suivantes seront réglés par elle.

  • Ces processus créés dans le cadre du programme O’Connor sont toujours utilisés et permettent de traiter au fil de l’eau et dans les meilleurs délais, les contrats non réglés.

  • Le programme O’Connor a mis en œuvre des moyens considérables sur les  deux dernières années :

    1. 500 collaborateurs à temps plein en 2015 puis 200 collaborateurs en 2016, pour la plupart mobilisés sur l’exploitation des archives, la recherche, la fiabilisation des données, puis le contact avec les assurés et bénéficiaires concernés.
    2. La mobilisation de l’ensemble des réseaux commerciaux d’AXA France (environ 10.000 personnes) 
    3. La mise en place de partenariats pour enrichir et fiabiliser les informations clients mais aussi pour procéder à des recherches de bénéficiaires quand les recherches internes n’ont pu aboutir (enquêteurs et généalogistes) 
    4. L’exploitation des archives de la compagnie avec le rapatriement de milliers de contrats, étudiés un par un par des collaborateurs des équipes O’Connor.
    5. Une exploitation optimale des données clients pour améliorer les informations d’état civil (noms, prénoms, date et lieu de naissance) et de contact (adresse et numéros de téléphone).  
    6. La mise en œuvre d’un plan média « pilote » dans la presse régionale (deux régions concernées, Nord Pas de Calais / Picardie et Provence Alpes Côte d’Azur) afin d’inciter les assurés et les bénéficiaires potentiels, à se manifester auprès d’AXA France.